data-ad-format="auto">
<

Comment dépister une apnée du sommeil ?

Souffrir d’une apnée du sommeil peut être très vite gênant et peut avoir des conséquences graves. Aussi, en cas de doute, il est préférable de vous rendre chez votre médecin. En général, le patient fait lui-même son diagnostic lorsqu’il souffre des symptômes suivants : ronflements, nuits agitées, réveils réguliers et fatigue dans la journée puisque le sommeil n’est pas réparateur. Le médecin aura pour rôle de confirmer le diagnostic et de trouver la cause de votre apnée du sommeil. Par exemple, votre masse corporelle peut être un facteur aggravant. Votre médecin pourra mettre en place divers protocoles comme celui nécessitant un appareil pour vous aider à bien respirer pendant votre sommeil. Ici, nous verrons comment dépister une apnée du sommeil.

Analyse des symptômes et utilisation de la CPAP

Les signes indiquant un syndrome d'apnée du sommeil sont nombreux. On peut citer par exemple les ronflements qui sont souvent précurseurs de ce trouble. Votre médecin pourra confirmer le diagnostic par le biais de la polysomnographie. Cet examen permettra de mesurer parfaitement votre activité pendant votre sommeil et ainsi de mieux cerner vos problèmes de santé. Votre médecin pourra vous prescrire la mise en place d'un CPAP (Continuous Positive Airway Pressure, ou en français « ventilation en pression positive continue ») qui est un dispositif qui vous apportera de l'oxygène en continu empêchant ainsi l'obstruction des voies respiratoires. Pour les cas les plus légers, une simple thérapie positionnelle suffira à diminuer drastiquement les risques d'apnée.

Un médecin spécialiste du sommeil pour vous prendre en charge et analyser vos symptômes

Les consultations chez les médecins généralistes peuvent ne pas être suffisantes, il est parfois nécessaire de vérifier si effectivement les patients souffrent bien d'apnée du sommeil. Dans ce but, il est conseillé de se rendre dans une clinique du sommeil. Dans ces établissements, une polygraphie respiratoire sera effectuée afin de se rendre compte de l'état de ce trouble et si aucune maladie ne se cache derrière c. Une vérification de la saturation en oxygène pourra être faite. Améliorer la qualité de votre sommeil et en finir avec l'apnée du sommeil est possible, mais il faudra vous armer de patience et faire quelques efforts. En effet, la réduction de votre indice de masse corporelle sera un passage obligatoire surtout si vous souffrez d'obésité. Les thérapies positionnelles associées à d'autres protocoles permettront de rendre vos nuits paisibles.